Opened notebook with christmas wreath and glass coffee on wooden table background

Soyez en meilleure santé physique et émotionnelle grâce à l’écriture

La Journée internationale de la lettre*, qui se tient le 7 décembre, rassemble des gens du monde entier qui prennent un crayon ou un stylo pour écrire une lettre. Exprimer ses pensées et ses sentiments sur papier est un art qui remonte à la nuit des temps et qui renferme une forme de communication dont on peut noter bon nombre de bienfaits sur la santé physique, mentale et émotionnelle.

La guérison des blessures

Selon l’Université d’Auckland, le fait d’écrire ses émotions et ses pensées à la suite d’un événement tragique peut contribuer à une cicatrisation plus rapide des plaies*. Les chercheurs néozélandais qui ont dirigé cette étude rapportent que les aînés récupèrent plus rapidement à la suite d’une biopsie lorsqu’ils pratiquent l’écriture expressive. Ce processus leur permet de réduire l’anxiété associée à cette intervention et à générer moins d’hormones liées au stress qui peuvent ralentir le processus de guérison.

Une étude menée par le Journal of the American Medical Association a découvert que les patients souffrant d’asthme qui partagent sur papier les événements pénibles qu’ils ont traversés au cours de leur vie parviennent à améliorer le fonctionnement de leurs poumons* et à considérablement diminuer les symptômes liés aux douleurs d’arthrite rhumatoïde dont ils sont atteints.

L’écriture narrative est un baume pour le cœur

L’écriture d’une histoire peut avoir des bienfaits sur la santé cardiaque en diminuant le rythme cardiaque et en améliorant la réaction du cœur face au stress* selon une étude menée en 2017 par le Psychosomatic Medicine: Journal of Biobehavioural Medicine.

Relater des événements positifs par écrit peut également remonter le moral*. Les gens qui retranscrivent les expériences importantes qu’ils ont vécues développent une attitude plus optimiste et doivent visiter moins souvent le médecin que ceux qui n’écrivent pas rapporte le Journal of Research in Personality. Une étude sur la santé et le bien-être, intitulée Applied Psychology: Health and Well-being, démontre que le fait de dresser quotidiennement une liste des choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants contribue à l’amélioration de la qualité et de la quantité du sommeil*.

L’écriture favorise les relations sociales

L’école de médecine de l’Université Harvard déclare que l’écriture narrative, particulièrement lorsqu’elle est partagée avec d’autres, favorise les relations sociales* et brise l’isolement chez les aînés et leurs proches aidants.

Les recherches de l’Université McMaster démontrent que la pratique de l’écriture créative peut avoir une incidence positive sur la santé et le bien-être des aînés et qu’elle contribue à l’amélioration de la mémoire, de la créativité, de la résolution de problèmes, de l’exécution des tâches quotidiennes et du temps de réaction.

Evelyn Paterson, âgée de 89 ans et résidente du Chartwell Renaissance de Langley, en Colombie-Britannique, écrit pour faire face aux défis de la vie et pour célébrer les événements heureux qui marquent son parcours. Elle a communiqué avec Rêve d’une vie Canada pour réaliser son rêve de publier le livre d’histoire pour enfants qu’elle a écrit et illustré afin de pouvoir le partager avec les générations futures.

Les résidences Chartwell offrent une multitude d’activités créatives par l’entremise de communications narratives, de clubs de lecture et d’activités de danse et de musique donnant l’occasion aux résidents d’y participer activement et de profiter de leurs bienfaits sur leur santé physique, émotionnelle et cognitive.