Assortment of unhealthy products that's bad for figure, skin, heart and teeth. Fast carbohydrates food. Space for text

Six moyens de prévenir et de gérer le diabète de type 2 chez les aînés

La Journée mondiale du diabète* a lieu le 14 novembre, pour souligner l’anniversaire du médecin canadien Sir Frederick Banting, qui a découvert l’insuline avec Charles Best, en 1922.

Un Canadien sur cinq âgé de 65 ans et plus* est atteint du diabète, rapporte l’Université de Calgary. Selon Diabetes Spectrum, on compte parmi les facteurs liés au mode de vie qui ont une incidence sur  le risque de développer le diabète de type 2 avec l’âge : la consommation accrue de graisses saturées et de sucres simples et la réduction de l’activité physique*.

Heureusement, un mode de vie sain et actif peut réduire considérablement le risque de développer le diabète de type 2, selon l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Pour les aînés souffrant de diabète, un mode de vie sain et des médicaments appropriés sont les clés pour gérer la maladie, indique l’ASPC.

Voici quelques conseils pour vous aider à prévenir, repousser ou contrôler le diabète de type 2 :

1. Soyez actif tous les jours. L’activité physique peut aider à réduire la glycémie, la tension artérielle, le prédiabète et le risque de diabète*, selon l’American Diabetes Association. Marchez quand vous le pouvez. Les courtes périodes d’activité, même de 10 minutes seulement, finissent par s’additionner, ce qui augmente votre énergie et votre endurance.

2. Adoptez une alimentation saine et équilibrée. Mangez des repas sains et nutritifs à des heures régulières* pour aider votre corps à contrôler votre glycémie, et des collations saines, en limitant les sucres, les sucreries et les aliments riches en gras, conseille Diabète Canada.

3. Maintenez un poids santé. Pour les personnes en surpoids, une perte de 5 % à 10 % de leur poids total réduit considérablement le risque de diabète, indique l’ASPC.

4. Personnalisez le contrôle de votre glycémie. Collaborez avec l’équipe de soins responsable de votre diabète pour établir des objectifs glycémiques personnalisés, qui équilibrent les risques d’hyperglycémie et d’hypoglycémie. On note chez certains aînés souffrant de fragilité physique que les risques d’hypoglycémie, de trouble de vision ou de mémoire sont plus élevés que chez ceux qui présentent des complications dues à des taux de glucose légèrement supérieurs, selon l’école de médecine de Harvard. Ces aînés devraient se fixer l’objectif de mieux contrôler leur glycémie, sans risquer l’hypoglycémie*.

5. Prévenez et traitez les complications du diabète. En plus de gérer votre glycémie, il est important de contrôler votre tension artérielle et votre taux de cholestérol. Passez régulièrement des examens physiques et visuels* afin de déceler les signes avant-coureurs de lésions rénales, nerveuses ou oculaires, ou de maladies du cœur, conseille la Mayo Clinic.

6. Prenez soin de vos pieds. Le diabète peut causer une neuropathie. Dans ce cas, il est plus difficile de ressentir une blessure au pied, qui peut rapidement s’infecter si elle n’est pas remarquée et traitée. Des soins des pieds appropriés*, y compris une vérification quotidienne des fissures et des coupures, vous aideront à garder vos pieds en santé, affirme Diabète Canada.

*En anglais seulement