Empty country road in snowy forest in winter

Semaine nationale de la sécurité des aînés : Conduite automobile

La Semaine nationale de la sécurité des aînés au Canada, une initiative du Conseil canadien de la sécurité (CCS), aura lieu du 6 au 12 novembre. Dans le cadre de son mandat visant à assurer la santé, l’autonomie et la sécurité des aînés canadiens, le CCS sensibilise la population à une série de sujets qui préoccupent les aînés, notamment la prévention des chutes, la sécurité des médicaments, les mauvais traitements à l’égard des aînés et la conduite automobile.

Pour de nombreux aînés, la conduite est essentielle à un mode de vie autonome. Selon un sondage en ligne mené en 2017 par une compagnie d’assurances* auprès de 3 541 conducteurs canadiens, plus d’un quart d’entre eux ont déclaré qu’ils voulaient conserver leur permis de conduire après leur 85e anniversaire.

Les retraités disposent de plusieurs moyens pour conserver leurs aptitudes à la conduite. L’Association canadienne des automobilistes (CAA) propose un document pratique de « Révision des compétences de conduite » dans le cadre d’une trousse d’outils pour les conducteurs âgés :

1) Évaluez régulièrement vos compétences de conduite; la CAA offre des autoévaluations en ligne, en rappelant que celles-ci ne peuvent pas remplacer une discussion avec votre médecin.

2) Si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou en vente libre (dont certains peuvent ralentir le temps de réaction, troubler la vue ou causer de la somnolence), la CAA recommande de parler à votre médecin ou à votre pharmacien de leurs effets et des ajustements possibles.

3) Bien que la CAA affirme que la façon la plus efficace de gérer un temps de réaction plus lent est de maintenir une bonne santé physique et mentale, l’organisation propose aussi des stratégies de conduite, comme augmenter la distance entre votre véhicule et celui devant vous.

4) Songez à éviter les autoroutes achalandées à grande vitesse et la circulation congestionnée aux heures de pointe, qui peuvent être une importante source de stress, conseille la CAA. Trouvez d’autres itinéraires en empruntant des routes locales où la vitesse est réduite.

5) Planifiez votre itinéraire avant de prendre le volant afin d’éviter les décisions de dernière minute sur la route.

6) Si vous êtes à l’aise avec la conduite de nuit, par faible éclairage, la CAA recommande de vous concentrer sur les bords ou le contour des objets, car vos yeux pourront mieux les discerner qu’en les regardant directement.

7) Lors d’un virage à gauche (une manœuvre qui cause plus d’accidents chez les conducteurs de 65 ans et plus), la CAA recommande de signaler votre intention de tourner au moins 50 mètres (160 pieds) avant l’intersection.

La CAA offre également de précieux renseignements sur les signes précurseurs de la nécessité de modifier ses habitudes de conduite, ainsi que sur la façon de parler à un proche pour trouver des solutions de rechange à la conduite.

En anglais seulement