happy senior man

Pourquoi un regard positif sur la vie et le vieillissement est bon pour votre santé

Une vision positive de la vie et du vieillissement est très bonne pour votre santé.

L’optimisme et la résilience face à l’adversité sont des traits associés à une longévité exceptionnelle*, selon une étude de 2018 parue dans la revue International Psychogeriatrics. Les femmes qui ont une vision positive de la vie sont moins susceptibles de mourir d’un cancer, d’une maladie du cœur et d’un AVC* que les pessimistes, selon l’American Journal of Epidemiology.

De plus, selon le Canadian Medical Association of Journal, les aînés qui ont une attitude enjouée ont également beaucoup moins de problèmes de mobilité et de difficultés avec les tâches quotidiennes* que leurs pairs moins optimistes.

Une attitude saine pour le cœur

L’optimisme est particulièrement efficace pour prévenir les maladies du cœur et améliorer les résultats après une chirurgie cardiaque. Selon une revue de 200 études de recherche menée par la Harvard School of Public Health, les personnes optimistes étaient 50 % moins susceptibles de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un AVC*. Parmi les patients qui avaient subi un pontage coronarien*, les optimistes étaient deux fois moins susceptibles de devoir être réhospitalisés que les pessimistes, selon l’Université Harvard. La même étude démontre que parmi les patients qui avaient subi une angioplastie, les pessimistes couraient trois fois plus de risque de souffrir d’une crise cardiaque ou de devoir subir plusieurs angioplasties ou pontages coronariens.

Un regard positif sur le vieillissement

Une attitude positive face au vieillissement peut aussi avoir un effet important sur votre santé. Elle est associée à un rétablissement plus rapide à la suite d’une maladie ou d’une incapacité et à une diminution du risque de maladies chroniques et de pertes de mémoire*, selon l’Université Dalhousie, à Halifax. Dans le cadre d’une étude de 2018 du National Institute on Aging, parmi les aînés porteurs d’un variant génique appelé l’APO E4, qui augmente le risque de troubles cognitifs, ceux qui avaient une vision positive du vieillissement étaient presque 50 % moins susceptibles de souffrir de troubles cognitifs*.

Les personnes qui considèrent le vieillissement sous un angle positif sont également plus susceptibles de demander de l’aide*, y compris des soins médicaux préventifs. Ils font face à moins d’isolement et de solitude, et tirent le meilleur parti des expériences négatives de la vie. Ces optimistes ne voient pas la vie en rose en niant les réalités difficiles, mais ils sont pragmatiques et gèrent mieux le stress que les pessimistes, indique l’Université Dalhousie.

L’apprentissage de l’optimisme

Heureusement, même les personnes qui ont tendance à voir le verre à moitié vide peuvent développer une attitude optimiste. De nombreuses études réalisées à l’Université de Pennsylvanie par Dr Martin Seligman, considéré comme le père de la psychologie positive, ont révélé que les gens peuvent acquérir des techniques de pensée positive par la pratique*. Dre Barbara Fredrickson, psychologue à l’Université de Caroline du Nord, a démontré que le fait de consacrer de brefs moments à des pensées positives tous les jours* peut améliorer la santé physique et émotionnelle, et aider les pessimistes à devenir optimistes.

*En anglais seulement