Family celebration

Les bienfaits surprenants de la gentillesse

Alors que beaucoup de personnes adhèrent à l’idée d’accomplir des actes de gentillesse au hasard, il existe en fait une Journée mondiale de la gentillesse, célébrée le 13 novembre. Lancée il y a 20 ans par le World Kindness Movement*, et avec la participation officielle de 28 pays, cette journée a pour objectif de rendre notre monde plus agréable en favorisant les efforts individuels et collectifs.

Il ne fait aucun doute que les personnes envers qui on est gentil se sentent bien, mais lorsqu’on fait preuve de gentillesse, on en retire également des bienfaits. Plusieurs études démontrent en effet que les personnes bienveillantes jouissent d’une meilleure santé physique, mentale et émotionnelle – surtout lorsqu’elles sont plus âgées. Par exemple, une étude* publiée dans l’American Journal of Public Health, échelonnée sur une période de cinq ans et portant sur les personnes âgées de 65 ans et plus, a révélé que les aînés qui aident leurs amis, leurs voisins ou leur famille pendant un an ont 30 % moins de risque de mourir après un important événement stressant que ceux qui n’aident pas les autres.

Vivre plus longtemps n’est pas le seul bienfait pour la santé associé à la gentillesse envers les autres. Une autre étude* a conclu que les personnes qui se montrent bienveillantes envers les autres (p. ex., partager son parapluie avec un étranger sous la pluie) ont une attitude plus positive que les personnes qui cultivent leur propre bien-être (s’acheter un cadeau à soi-même).

Naturellement, les personnes avec qui on fait preuve de gentillesse en tirent des avantages incontestables. Mais au-delà de l’évidence, certaines études indiquent en plus que ces personnes sont souvent inspirées à donner au suivant* en se montrant spontanément bienveillantes envers une autre personne. Un seul acte peut ainsi se multiplier et toucher beaucoup de gens.

Le bénévolat est depuis longtemps considéré comme un acte vital de gentillesse et de générosité, et les bienfaits pour la santé des bénévoles ont été amplement démontrés. Selon une étude menée en 2010 aux États-Unis auprès de 5 000 bénévoles adultes, 96 % d’entre eux ont indiqué que le bénévolat les rendait plus heureux, tandis que 68 % ont affirmé qu’ils se sentaient mieux physiquement.

Le Dr Stephen Post*, professeur de médecine préventive et de bioéthique à l’Université Stony Brook de New York, est un ardent défenseur des avantages du bénévolat pour la santé, soutenant que ses nombreux bienfaits – notamment une diminution de la tension artérielle et du taux de cholestérol – devraient inciter les médecins à prescrire des activités de bénévolat à leurs patients pour un large éventail de problèmes de santé.

Comme l’a dit le Dalaï-Lama : « Soyez gentil aussi souvent que possible. C’est toujours possible. »

Chartwell vise à aider les résidents à vivre une retraite heureuse, saine et valorisante en leur offrant différents programmes sociaux et récréatifs, qui comprennent notamment des occasions de contribuer aux communautés locales et mondiales. Pour en savoir plus sur nos programmes Vivre maintenant, cliquez ici.

*En anglais seulement