De nouvelles technologies aident les personnes souffrant de déficits cognitifs

Happy old senior woman smiling outdoor

Des avancées technologiques réalisées par des chercheurs canadiens offrent des façons prometteuses d’affiner le diagnostic, les soins et d’améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de déficits cognitifs. Des salles de bain parlantes, des robots interactifs et des chaussures intelligentes pourraient aider ces personnes à devenir plus autonomes, tout en assurant leur sécurité. De plus, de nouvelles technologies de balayage oculaire et d’imagerie cérébrale, ainsi que des outils sophistiqués d’évaluation du langage, pourraient mener à un diagnostic précoce et précis des troubles de déficits cognitifs, permettraient d’offrir des soins et des traitements plus appropriés.

Suite


Des études montrent comment réduire les risques de développer la maladie d’Alzheimer

Dementia

De nouvelles recherches indiquent que l’activité physique régulière réduit de près de 40 % le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Elle améliore également la qualité de vie et réduit les risques de dépression chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Manger des aliments sains pour le cerveau peut également contribuer à réduire le risque de déficits cognitifs.

Suite


Cinq façons de soutenir un conjoint souffrant de déficits cognitifs

Mature senior couple

Les aînés prenant soin d’un conjoint souffrant de déficits cognitifs sont plus à risque d’avoir des problèmes de santé mentale et physique. En prenant soin de votre propre santé, vous pouvez éviter ces problèmes et en faire davantage pour aider votre partenaire. Soutenez votre conjoint en planifiant ensemble votre avenir, en entretenant un lien affectif, en aidant votre conjoint à mener une vie saine et à rester en bonne santé par des activités physiques, une saine alimentation et une stimulation sociale.

Suite


Quatre exercices pour le cerveau, à l’intention des aînés

Une 348

Vous marchez, vous pédalez sur votre vélo stationnaire quelques fois par semaine et vous faites des longueurs à la piscine, mais entraînez-vous aussi votre cerveau? Entraîner votre cerveau peut avoir un effet bénéfique réel sur votre santé cognitive en aidant à préserver votre vivacité d’esprit afin de profiter pleinement de votre retraite. En fait, selon une étude menée à l’hôpital St. Michael’s, les exercices pour le cerveau pourraient même être plus efficaces que les médicaments pour maintenir l’esprit en excellente forme, rapporte Global News.

Suite


Découvrez les avantages du programme de soins pour la mémoire chez Chartwell Manoir et Cours de l’Atrium

Text44_Main Image

Si votre proche souffre de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de déficits cognitifs, le moment est peut-être venu d’envisager une résidence offrant un programme de soins pour la mémoire afin de s’assurer qu’il reçoit tout le soutien dont il a besoin. Par exemple, l’Archipel, une aile de la résidence pour retraités Chartwell Manoir et Cours de l’Atrium, à Québec, a été pensé pour les personnes souffrant d’un déficit cognitif. La communauté procure aux résidents des activités et des aménagements spécialisés qui favorisent l’autonomie et encouragent l’engagement.

Suite


Cinq questions fréquemment posées au sujet de la maladie de Parkinson

Cinq questions fréquemment posées au sujet de la maladie de Parkinson

Si vous connaissez quelqu’un souffrant de la maladie de Parkinson, vous n’êtes pas seul. Selon Parkinson’s Alberta, il s’agit de l’un des troubles neurologiques les plus courants, qui vient au deuxième rang après la maladie d’Alzheimer. En fait, la maladie de Parkinson affecte des milliers d’adultes âgés en Alberta et à l’échelle du Canada. Étant donné qu’avril est mois de la sensibilisation à la maladie de Parkinson, il s’agit de l’occasion parfaite pour passer en revue des faits au sujet de la maladie afin de mieux comprendre l’état d’un être cher ou gérer le vôtre.

Suite


Quels sont les premiers signes d’une atteinte cognitive?

Quels sont les premiers signes d’une atteinte cognitive?

Bien que la distraction soit un problème courant rencontré par les adultes plus âgés, elle peut parfois être un symptôme de quelque chose de plus grave. Selon les Instituts de recherche en santé du Canada, 747 000 Canadiens vivaient avec la maladie d’Alzheimer et d’autres formes d’atteintes cognitives en 2011. On s’attend à ce que ce chiffre augmente à 1,4 million d’ici 2031; toutefois, des mesures peuvent être prises pour détecter les atteintes cognitives et s’assurer de prodiguer les meilleurs soins possible à votre être cher.

Suite


Des chercheurs du Royaume-Uni ont effectué une percée dans la lutte contre l’Alzheimer

Des chercheurs du Royaume-Uni ont effectué une percée dans la lutte contre l’Alzheimer

Trouver un traitement efficace pour la maladie d’Alzheimer constitue l’un des plus grands centres d’intérêt pour l’industrie des soins de la santé. La maladie affecte des millions d’adultes âgés partout dans le monde, et on s’attend à ce que ces chiffres augmentent de façon spectaculaire si aucun remède n’est découvert. Cependant, une nouvelle recherche menée au Royaume-Uni pourrait susciter de l’optimisme. Selon The Independent, des scientifiques croient avoir atteint un tournant dans la lutte contre la maladie, ayant réussi à mettre un terme à la mort des cellules cérébrales chez des souris.

Suite


Le manque de sommeil est lié à l’augmentation du risque de contracter l’Alzheimer

Le manque de sommeil est lié à l'augmentation du risque de contracter l'Alzheimer

Alors que les chercheurs continuent de lever le voile sur les mécanismes derrière la maladie d’Alzheimer, les résidences pour retraités commencent à avoir une image plus nette de certains des facteurs de risque associés à la maladie. De mauvaises habitudes alimentaires et un manque d’exercice sont liés à un risque accru de contracter l’Alzheimer, et une nouvelle étude de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health à Baltimore a découvert que le manque de sommeil, de même qu’un sommeil de mauvaise qualité, pouvaient contribuer au développement de ce trouble cognitif.

Suite


Être bilingue peut retarder l’apparition de la démence

Être bilingue pourrait retarder la manifestation de la démence.

Les résidences pour retraités d’aujourd’hui offrent de nombreuses occasions de socialiser et de mener une vie active. Qu’ils forment un club et se rencontrent chaque semaine pour jouer aux cartes ou qu’ils suivent des cours exigeants sur le plan mental, les aînés accordent une grande importance au fait de rester actifs.

Suite