Conversations essentielles avec Dre Amy : Accueillir les facteurs de changement dans votre vie

Moving Boxes in the Living Room

Lorsque je rencontre mes clients, je les encourage toujours à réfléchir à la façon dont ils conserveront leur liberté de choix et leur autonomie en prenant de l’âge – des aspects essentiels de la vie que nous voulons tous préserver. Pour ce faire, il faut d’abord se poser la question suivante : « S’il y avait un changement dans ma santé ou ma mobilité, que ferais-je différemment? » Afin de répondre à cette question, il est important de se demander où serait-il possible de vivre, comment parvenir à gérer les tâches associées à la vie quotidienne et répondre aux besoins associés aux soins, quel type de transports convient lorsque l’on a toujours utilisé la voiture, avec qui passer son temps et comment se tenir occupé.

Suite


Conversations essentielles avec Dre Amy : Maintenir son équilibre émotionnel durant une transition de vie

Portrait of the smiling elderly woman. A photo on the autumn background

Tout grand changement dans la vie, comme celui d’emménager dans une résidence pour retraités, suscite un mélange d’émotions qui peuvent nous déstabiliser; et ce, même s’il s’agit d’un tournant positif. La mesure dans laquelle un déménagement ou tout autre changement nous perturbe varie beaucoup d’une personne à une autre. Certains d’entre nous retrouvent leur équilibre intérieur très rapidement, tandis que d’autres ont besoin de plus de temps pour s’adapter.

Suite


Conversations essentielles avec Dre Amy : Êtes-vous « suffisamment prêt » ?

Cheerful Senior Man

À ses 83 ans, mon père m’a confié se sentir comme lorsqu’il avait 40 ans, exception faite lorsqu’il voyait son reflet dans le miroir et qu’il se demandait qui était le vieil homme qui le regardait. Quelques années auparavant, alors que je l’emmenai visiter une résidence, mon père me confie qu’il trouvait que les résidents étaient vieux. Je lui ai alors demandé quel âge il pensait que la plupart de ces personnes avaient, il me répondit en ricanant que ceux-ci avaient probablement son âge ou étaient même plus jeunes. Peut-être que cette histoire vous paraît familière puisqu’elle dépeint un phénomène très répandu qui nous incite à nous percevoir beaucoup plus jeunes lorsque nous prenons de l’âge !

Suite


Conversations essentielles avec Dre Amy : Devenons-nous un jour trop vieux pour avoir des relations amoureuses?

Amorous senior couple

Si vous demandiez à un enfant adulte s’il aimerait que ses parents ne restent pas seuls durant leurs vieux jours, il répondrait probablement « oui ». Pourtant, la plupart des enfants adultes ne s’attendent pas à ce que leurs parents se mettent à fréquenter quelqu’un! Au cours de ma carrière, j’ai remarqué qu’un enfant adulte peut se sentir mal à l’aise à l’idée qu’un de ses parents entame une relation amoureuse alors qu’il est à un âge avancé. Il s’agit là d’un changement qui peut susciter des émotions inattendues et nécessiter une conversation essentielle que la plupart des parents et des enfants adultes ne veulent pas avoir! D’où provient cette gêne et comment pouvons-nous gérer cette situation avec plus d’aisance et d’harmonie?

Suite


Conversations essentielles avec Dre Amy : Gérer les attentes entre les aînés et leurs enfants adultes

Senior women at home.

Quand je demande aux gens qui, selon eux, les aidera lorsqu’ils seront plus âgés, la plupart répondent sans hésitation « mes enfants ». C’est vrai que les enfants adultes sont souvent d’une aide précieuse lorsque leurs parents avancent en âge. Et si ces enfants adultes ne s’entendent pas très bien entre eux, on me répond qu’ils sauront bien faire équipe quand il le faudra, notamment pour contribuer aux soins à leurs parents ou encore pour régler la succession de manière harmonieuse.

Suite


Conversations essentielles avec Dre Amy : Continuer à mener une vie sociale satisfaisante durant la retraite

Pic

Fait surprenant : la solitude a aussi un bon côté! Selon le Dr Abraham Palmer, professeur en psychiatrie à l’Université de Californie, à San Diego, « le sentiment de solitude peut être vu comme un signal d’alarme qui incite les gens à tisser des liens sociaux, tout comme la douleur causée par une brûlure les pousse à s’éloigner d’une flamme ». Le docteur nous suggère de ne pas voir le sentiment de solitude comme un mal inévitable qu’il nous faut endurer, mais comme le signe que nous devons changer nos habitudes.

Suite