Violet 1

Une journée type dans la vie d’une résidente de Chartwell : Violet

Violet, 97 ans, résidente chez Chartwell depuis 2009

Lorsqu’on lui pose la question « Comment décririez-vous votre vie en résidence pour retraités? », Violet s’exclame : « Tout sauf ennuyeuse! » Installée chez Chartwell depuis plus de neuf ans, elle est assurément bien placée pour nous dire à quoi ressemble la vie en résidence.

Après le décès de son mari, Violet a vécu seule dans un appartement durant presque trois ans. « Je ne me suis jamais sentie aussi seule que pendant ces trois années. J’avais souvent peur », confie-t-elle. C’est à la suite d’une discussion avec l’un de ses fils qu’elle décide de remédier à la situation. « Je lui ai dit que je ne voulais plus être seule. » Bien que ses deux enfants lui aient offert de s’installer chez eux, elle a décliné leur proposition. « Mes fils et leurs épouses travaillent à temps plein : j’aurais quand même passé la majeure partie de mon temps toute seule. J’avais envie d’avoir une vie sociale plus remplie que ça. » Une fois que Violet a exprimé sa décision de se renseigner sur la vie en résidence, ses fils ont arrangé une visite personnalisée dans une résidence Chartwell et ont immédiatement pensé que leur mère y serait heureuse.

« J’ai été très surprise : je me suis tout de suite sentie chez moi », raconte Violet, qui considère avoir de la chance d’avoir aussi bien vécu la transition. « À mon avis, j’avais plus que besoin de changement. L’accueil particulièrement chaleureux et amical du personnel et des résidents m’a aussi aidée. Ce soir-là, après avoir posé ma tête sur l’oreiller, j’ai dormi toute la nuit sans me sentir effrayée; cela faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé. C’était un sentiment des plus agréables. »

Rassurée à l’idée qu’il y aurait toujours quelqu’un pour l’aider en cas de besoin, Violet n’a pas mis longtemps à profiter de tous les services pratiques offerts à sa résidence, comme les repas servis dans la salle à manger et les divertissements proposés. Violet confie : « J’ai passé tellement d’années à assumer mes responsabilités d’épouse et de mère tout en travaillant à temps plein… Depuis que j’ai emménagé dans la résidence, je n’ai plus à me soucier de rien ni à m’acquitter d’aucune obligation. Je ne suis pas seule et je ne m’ennuie pas. Je me sens libre. »

Alors, depuis son emménagement, que fait Violet de ses journées?

Matinées

« J’aime bien dormir le matin, » avoue-t-elle en riant. « Comme certains de mes amis se lèvent encore plus tard que moi, je ne me sens pas trop coupable. » Après avoir pris son temps pour se réveiller, Violet se prépare, puis descend au bistro de la résidence, où elle boit un thé et mange un muffin (l’une des nombreuses collations offertes à ceux qui préfèrent prendre un déjeuner simple, en dehors de la salle à manger). « Il y a toujours du monde au bistro avec qui je peux faire la conversation pour un petit moment. »

Après un déjeuner léger, Violet (qui reconnaît être très active dans sa résidence et prend part à presque tous les événements) participe à sa première activité de la journée. « Il y a généralement une activité intellectuelle le matin. J’aime bien les mots croisés. »

Violet 2Après-midi

Le dîner dans la salle à manger est un moment que Violet attend avec impatience, et pas seulement parce qu’elle adore les plats qui y sont servis. « Je mange chaque jour avec les mêmes amies et nous adorons papoter, » dit-elle en riant. « Nous avons même fait la connaissance de nos familles respectives! »

Après un dîner jovial, Violet choisit généralement de faire une sieste, mais insiste pour que son Responsable des programmes d’animation et de loisirs l’appelle et la réveille s’il y a un événement à la résidence. « Je ne veux rien rater, » admet-elle. « En particulier le bingo! C’est mon activité préférée, car le gagnant remporte des barres de chocolat, et j’en veux toujours plus! » L’artisanat, la peinture, la pâtisserie, les séances hebdomadaires d’activité physique, les rencontres liées aux événements en cours et les services religieux font partie de ses autres activités favorites. « J’adore aussi participer aux “cinq à sept”, les vendredis. Il y a de la musique, et mon fils vient parfois se joindre à moi pour prendre une bière, » ajoute Violet. « Mais moi, je me contente d’un Coca-Cola. Je connais mes goûts. »

Soirées

Avant le souper, Violet se permet d’autres gâteries quotidiennes dont elle est friande : un biscuit et un chocolat chaud au bistro. « Est-ce que je vous ai dit que j’aime le chocolat? », plaisante-t-elle. « Je cherche toujours l’occasion de bavarder avec tout le monde. Parfois, nous nous retrouvons autour d’une crème glacée, ou bien le personnel sort la machine à maïs soufflé. »

Violet aime que l’on joue du piano à l’heure du souper; elle trouve cela très relaxant. Après un délicieux souper où elle prend parfois deux portions de pouding au chocolat, elle se retire dans son appartement afin de se reposer de sa journée bien occupée et de regarder la télévision avant d’aller se coucher.

Bien que Violet admette avoir ses habitudes quotidiennes, elle sort parfois manger avec sa famille et adore profiter du soleil durant les mois d’été. « Il nous arrive de faire des barbecues ou des feux de camp à l’arrière. Il y a beaucoup d’espaces verts dans le quartier, » explique-t-elle. « Il y a même un résident qui sort se promener autour du pâté de maisons tous les jours pour se maintenir en forme. À plus de 100 ans! »

Après nous avoir confié les détails de sa journée type chez Chartwell, Violet conclut en déclarant : « C’est le foyer que j’aurais souhaité avoir il y a longtemps. Je le recommande à tout le monde. Je n’ai plus de soucis ni de responsabilités, ce qui me permet de m’occuper uniquement de moi maintenant. »